Le contenu de cette page est potentiellement obsolète.

Le wiki sert d'archive et certaines pages ne représentent plus la vision actuelle du Parti Pirate. Pour connaître les positions des Pirates, aujourd'hui, vous pouvez consulter :

Et pour toute autre question, vous pouvez nous contacter et discuter avec nous :

contact@partipirate.org | @PartiPirate sur Twitter | Parti Pirate sur Facebook | Discourse (espace libre d'échanges et discussions) | Discord (espace d'échanges instantanés textuel et vocal)

Programme:Affaires sociales et santé : Différence entre versions

De Wiki du Parti Pirate
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
 
Ligne 20 : Ligne 20 :
 
}}
 
}}
 
</noinclude>
 
</noinclude>
 +
 +
{{Prog/Cadre
 +
|titre  =  Mesures d’urgence pour la santé et les hôpitaux
 +
|lien    = [[Mesures d’urgence pour la santé et les hôpitaux|Cliquez ici pour en savoir plus]]
 +
}}
  
 
{{Prog/Cadre
 
{{Prog/Cadre

Version actuelle datée du 29 mai 2020 à 20:31

Logo PP
PROGRAMME
Le Portail du programme du Parti Pirate
Nous, Pirates, avons comme objectif de promouvoir et défendre le droit à l’éducation et l’information, l’accès au patrimoine scientifique, technique et culturel, les libertés individuelles et collectives, et la transparence de l’édifice démocratique. Nous luttons, entre autres, contre la criminalisation des citoyens dans les domaines du savoir ou de la culture.

Notre devise est : Liberté, Démocratie, Partage.

Notre programme se construit en permanence grâce à nos outils de démocratie liquide.


Mesures d’urgence pour la santé et les hôpitaux


Droit à mourir dans la dignité


Légalisation du cannabis et des drogues douces


Approvisionnement durable pour la restauration collective


Mieux manger local pour tous (Aide aux pratiques agroécologiques)


Un remboursement des protections hygiéniques pour mettre fin à la précarité menstruelle et établir une meilleure équité


Une meilleure prise en compte des personnes intersexuées


Un don du sang sans discrimination de genre ou de sexualité des donneurs


Un vrai statut pour les AÉSH